Dreamer Image Post

«Cultivons la viande que nous aimons»

mottainai


Cultivons la viande que nous aimons : Notre société MOTTAINAÏ- LE BOURDONNEC est en vote sur wiseed.com, plateforme de financement participatif, soutenez-la ! Ensemble, réhumanisons la filière viande et consommons durablement.

L’expression japonaise « Mottai-naï ! » exprime les valeurs de l’entreprise : le respect et la reconnaissance des aliments issus de la Nature, ainsi que des personnes qui les produisent et les pourvoient.

Créée en 2014, MOTTAINAÏ est une entreprise destinée à accompagner les éleveurs vers de nouvelles filières durables, former les aspirants-bouchers et fédérer les acteurs internationaux de la filière viande autour
des savoir-faire.

Notre  pédagogie rend plus rationnel et vertueux le cycle de transformation et de consommation de la viande, de l’animal vivant à la table de dégustation.


Notre Manifeste « Cultivons la viande que nous aimons » est l’expression de ce constat et résume notre intention de poser les fondements d’un autre rapport à l’art de la viande, responsable et durable :

« Redonnons de la valeur à nos paysages. Remettons le bétail dans les prés.
Affranchissons-nous des subventions européennes.
Aidons les éleveurs à rentabiliser leurs cheptels et à vivre de leur métier.
Pas de bonne viande sans animal heureux.
Stop à l’élevage intensif !
Explorons la diversité des races de vaches françaises.
Encourageons les races mixtes. Apprenons à aimer les taureaux anglais pour leur précocité.
Mangeons plus de boeuf et moins de vaches.
Laissons le veau sous la mère et non à l’abattoir.
Carnivore et écolo : mangeons moins mais mieux.
Réhabilitons le gras, le bon gras qui donne le goût.
Une maturation dans les règles de l’art, maîtrisée par conviction et non par effet de mode.
Mottai-naï ! Soucions-nous de l’histoire de l’animal que l’on va manger et de celles et ceux qui le produisent jusqu’à l’assiette.
La boucherie est un très beau métier.
Elle a besoin de talents. De tous horizons et cultures »

Découvrez l’intervention d’Yves-Marie au dernier TED X Paris

×