La filière volaille

Jean Charles et Christian Kernevez, Ferme de Kerguilavant, à Pleuven dans le Finistère.

Kernevez01La ferme de Kerguilavant est un élevage qui fonctionne sous le principe de l’agriculture raisonnée. Je travaille avec eux depuis vingt ans. Ils élèvent des poulets en « autarcie »,  avec  les productions de la fermeLeur engagement : garantir les meilleures pratiques au niveau écologique et s’assurer de conditions d’élevage idéalesLes volailles courent dans les herbages et ils contrôlent régulièrement la qualité de leur plumage  pour s’assurer de leur bonne santé et de leur bien-être.

Kernevez02
« C’est un boucher original, je l’apprécie beaucoup
comme ses apparitions télévisées, quand il n’hésite pas à dire qu’on mange trop de viande et qu’il vaut mieux en manger peu mais de la bonne. On n’entend pas souvent un boucher dire ça ! » J.C.K.

Les Poulardes de Culoiseau, de Bénédicte Poisot à la Bertinière à Moutiers dans le Perche

bande2
Ces volailles haut de gamme, issues d’une souche rustique, sont élevées à l’ancienne dans un petit village du Perche, par une famille d’éleveurs qui perpétue la tradition familiale.  Juteuse et croustillante, cette poularde a la saveur des « volailles du dimanche » d’autrefois.

bande3
« Il aborde son métier d’une façon nouvelle, sans idée toute faite. Il ne rentre pas dans le moule et, du coup, il a une liberté qui nous plaît bien. Nous sommes dans le même état d’esprit. » B.P.

Les poulets à chair jaune de Arnaud Tauzin, ferme de Bidaou, à Audignon en Chalosse, près de Saint- Sever dans les Landes de Gascogne.

poulets01
Leur spécialité, c’est le poulet jaune cou nu, une race rustique à croissance lente, élevé en plein air dans le respect de la tradition et du rythme des animaux.

poulets02
« Pour moi, derrière le personnage haut en couleurs, il y a une personnalité hors norme, quelqu’un de très accessible, très gentil, extrêmement fidèle et qui tient sa parole. 
De surcroît, c’est quelqu’un de très curieux, qui pose des questions. Il ne vit pas dans ses certitudes et, bien qu’il connaisse parfaitement son domaine, il est toujours à l’affût d’informations nouvelles. Avec lui, on a des relations humaines de personne à personne et, en plus, il sait très bien s’entourer.» A.T.

×